QUI SOMMES NOUS

Informez-vous avec le CIED

aide du centre d'information jeunesse 16

Migrations: la Commission intensifie l’aide d’urgence en faveur de l’Espagne et de la Grèce

Migrations: la Commission intensifie l’aide d’urgence en faveur de l’Espagne et de la Grèce

La Commission européenne a accordé une aide d’urgence supplémentaire de 45,6 millions d’euros pour aider l’Espagne et la Grèce à relever les défis en matière de migration auxquels ces deux pays font face. Compte tenu de l’augmentation du nombre d’arrivées, l’Espagne recevra 25,6 millions d’euros pour améliorer les capacités d’accueil pour les arrivées sur sa côte méridionale et à Ceuta et Melilla, ainsi que pour contribuer à l’augmentation des retours. 

Une autre enveloppe de 20 millions d’euros a été attribuée au Haut-Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR) afin d’améliorer les conditions d’accueil en Grèce, notamment sur l’île de Lesbos. M. Dimitris Avramopoulos, commissaire pour la migration, les affaires intérieures et la citoyenneté, a déclaré à ce propos: «La Commission continue de tenir son engagement d’aider les États membres qui subissent une importante pression migratoire. En Espagne, le nombre des arrivées a augmenté au cours de l’année écoulée et nous devons renforcer notre soutien pour l'aider à gérer cet afflux et à renvoyer ceux qui n’ont pas le droit de rester. Même si la déclaration UE-Turquie a grandement contribué à réduire le nombre d’arrivées en Grèce, le pays est toujours confronté à d’importantes pressions migratoires, en particulier sur les îles. Plus d'1 milliard d’euros a déjà été octroyé dans le cadre d’une aide d’urgence destinée à aider les États membres à gérer les migrations.» Ces nouvelles décisions de financement constituent une étape importante. 

Au total, dans le cadre financier actuel (2014-2020), la Commission a mobilisé plus d'1 milliard d’euros d’aide d’urgence pour gérer les migrations. Ce soutien est allé aux États membres les plus touchés, tels que l’Italie, la Grèce, la Bulgarie, la Croatie, l’Allemagne, la Suède et, désormais, l’Espagne. 

 

Pour plus d'informations, cliquez ici

Source : europa.eu (2 juillet 2018)

Obtenir le flux RSS des actus

Flux RSS

Avec le soutien

Commission Européenne
Région Nouvelle aquitaine
Département de la Charente
Grand Angoulême
Ville d'Angoulême
Mentions légales